Accueil

La création de Lysias date de 1992, lorsque trois étudiants de l’Université de Paris II (Erwan Le Douce-Bercot, Gautier Gisserot et Patrice Spinosi) décident de mettre en place un concours de plaidoiries, alors ouvert uniquement aux étudiants de 1ere et 2eme année de droit.

Il faudra attendre 1994 pour qu’il le soit aussi à d’autres universités parisiennes puis 1999 pour les universités extérieures à Paris. Une organisation est alors mise en place pour permettre aux  vainqueurs des Lysias locales de poursuivre l’aventure avec la Conférence Lysias, lors d’un concours national. Au fur-et-à-mesure, ce sont des universités francophones qui s’y rattachent comme des facultés suisses, belges ou encore camerounaises.

L’éloquence rejoindra en 2008 le programme du concours, ce qui permettra d’inclure les étudiants de 3ème année de licence, master 1 et master 2. De plus, se dessine une distinction d’exercice entre les premières et deuxièmes années puisqu’alors que les L1 restent dans le domaine civil, les L2 ont évolué vers le pénal.

lysias_the_oratorCependant, le choix de « Lysias » ne découle pas du hasard. En effet, Lysias était un orateur attique, inscrit dans la classification alexandrine (liste écrite) qui avait pour objectif de sélectionner les auteurs grecs les plus remarquables. Sa prose devint le modèle de la prose attique car il s’adaptait à la personne qu’il représentait, mais il y intégrait de l’humour. Il savait utiliser des mots simples, facilement compréhensibles, tout en ayant une plaidoirie élaborée, par opposition aux tribunaux de l’époque. C’est ainsi un style oratoire qu’il à apporté mais aussi la démonstration que la simplicité n’excluait pas l’élégance.

C’est la raison pour laquelle il a inspiré les créateurs de l’association Lysias qui constitue aujourd’hui la référence des concours d’art oratoire français.